L'astuce du jour : les émotions

 







Il y a une grande différence entre le mot qui décrit un produit et celui qui suscite une émotion. Au lieu de dire combien votre produit est beau, grand ou techniquement extraordinaire, vous convaincrez plus vite un client en utilisant des mots chargés d’émotions qui le touchent.

Utilisez des mots pleins d’émotions

Examiner soigneusement les mots que vous utilisez. Quelle impression estimez-vous qu’ils transmettent à celui qui vous lit ou vous écoute ? Rappelez-vous la règle de base : votre message de vente doit faire appel aux émotions pour amener votre interlocuteur dans le champ de la persuasion. Utilisez un mot qui évoque un sentiment, une émotion, un ressenti, plutôt qu’un superlatif primaire qui ne trompe personne. Faites passer une image qui envoie une vision vivante dans l’imagination de celui qui vous lit ou vous écoute.

Jouez sur la curiosité pour retenir l’attention

Votre livre a probablement une vie, une histoire, alors parlez-en, confiez-vous sur ce point et choisissez un angle humain unique : une anecdote contant des péripéties suscite l’étonnement et l’envie d’en savoir plus. Donnez des exemples concrets pour attiser l’imagination, le meilleur moyen et le plus simple étant d’émailler votre présentation de faits concrets et précis, de descriptions du produit ou du service en le comparant à autre chose.
Pour parlez de sa force, utilisez une métaphore, une pure création de l’esprit qui donne à votre discours de la puissance émotive. Choisissez un sujet inhabituel et motivant auquel vous associez votre produit, et plantez carrément une image dans l’esprit du lecteur !
La référence psychologique à une image communément admise, comme « mme x chroniqueuse et journaliste a écrit sur mon ouvrage.... »  donne une puissance de feu à vos propos qui convaincront plus facilement du bien-fondé de ce que vous avancez.


Commentaires